Posted by on septembre 22, 2017

Les fans de Mario ne peuvent pas passer à côté de ce jeu des plate-formes et de level design sorti le 10 septembre 2015 sur Wii U. Ce jeu édité par Nintendo permet aux joueurs de créer, de jouer et de partager sur internet leurs propres niveaux provenant des quatre environnements de jeux Super Mario. Disponible également sur Nintendo 3DS, le titre attire par sa simplicité et ses nombreuses possibilités de création.

Système du jeu

Le titre permet la création de niveaux de Mario, la création des ennemis ou des obstacles originaux, l’enregistrement de ses propres effets sonores et leur déclenchement quand on joue, la modification des tailles de tuyaux, la personnalisation des plate-formes. Une fois satisfait, on peut faire un essai de son niveau et le proposer ensuite aux autres joueurs. Pour jouer à des innombrables niveaux online, il est possible de choisir entre deux modes de jeux : le défi de 10 Mario pour les niveaux offline et le défi de 100 Mario avec quatre mode de difficulté (facile, normal, expert ou super expert). Dans ce deuxième mode, les joueurs auront à enchaîner 16 niveaux pour arriver au château et délivrer la princesse. 100 vies sont disponibles pour terminer les stages. L’avantage de ce mode, c’est qu’il permet la découverte des niveaux originaux. Mais évidemment, on peut aussi jouer à des niveaux particuliers en recourant au système de triage par popularité de niveaux par exemple.

super-mario-maker

Test du jeu

Pour parler de l’outil de création de Super Mario maker, on peut dire que le gamepad est idéal pour le travail de création. Même les joueurs lambda peuvent y accéder facilement. Il n’est pas difficile de placer des objets, de dessiner des blocs ou des pièces, de modifier des éléments. Plusieurs éléments sont d’ailleurs disponibles pour la conception (des briques, des blocs, des points d’interrogation…). Sans oublier les plate-formes et les ennemis comme Koopas, Frères Marteau etc. La plupart de ces éléments ont un deuxième mode caché quand on les bouge. En guise d’exemple, quand on secoue une plate-forme mobile, on voit apparaître une plate-forme tombante en marchant dessus. En outre, certains objets s’accordent entre eux et forment des effets surprenants. Ainsi, en mettant un champignon sur un ennemi, il deviendra géant et se comporterait différemment. On peut également utiliser les figurines amiibo dans le jeu avec l’environnement Super Mario Bros.

Mais le level design est un autre point intéressant de ce titre. En se servant d’un tuyau et en y mettant Mario, il est possible de créer un autre niveau, connecté avec sa création. Ce qui permet par exemple de concevoir un vrai labyrinthe par le biais d’un système de porte. Mais notons quand même qu’il faut être un bon joueur pour arriver au bout de la création d’un niveau difficile. Sinon, au fur et à mesure que le joueur fonce dans l’apprentissage de l’éditeur de niveaux, d’autres options de jeux seront débloqués. Bref, cet éditeur de jeux est très simple d’accès mais il faut finir son propre niveau avant de l’envoyer en ligne. On regrette également que les fantômes des autres joueurs soient invisibles.

 

Posted in: Gaming

Comments

Be the first to comment.

Leave a Reply


You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*