Posted by on décembre 7, 2016

Le titre de Capcom,  Street Fighter V, le cinquième volet de la série légendaire des Street Fighters est sorti en février 2016 et un jeu phare de l’e-Sport. Si les critiques évaluent que ce 5ème opus n’est pas réellement digne de ses prédécesseurs niveau stabilité et démarrage, le jeu vidéo reste néanmoins très stable avec Geforce GTX 960 ou AMD R9 380. Les configurations basses ne permettent pas ainsi de profiter au mieux les 60 images par seconde du jeu. Le jeu jouable en solo ou multi en ligne est disponible uniquement sur PS4 et au PC.

Présentation du titre Street Fighter V

Le nouvel épisode propose des améliorations des anciens titres. Comme d’habitude, nous retrouvons des scènes d’arts martiaux et de combat. Ici, le joueur revoit Birdie et Nash. Ce dernier est supposé mort dans les autres épisodes de Street Fighter. Sa survie lui a valu une allure lugubre avec une face rapiécée et un style de jeu singulier. Ses attaques sont variées et il est en mesure d’enchaîner des  combats sanglants et difficiles à contrôler. On retrouve également les autres protagonistes comme Ryu, Chin-Li, M. Bison, Zangief, mais aussi d’autres nouveaux venus comme Laura le partisan de Jiu Jitsu, Necalli le vôleur d’âmes, Rashid la machine à combo mais aussi F.A.N.G. Les jeux de ces différents personnages ne se ressemblent pas. Capcom ajoute d’ailleurs de nouveaux personnages qu’on peut acheter à  6 euros pour compléter les 16 figures dans ce jeu. Il y a également l’ajout de skins par exemple pour Halloween qui concernent 7 figures dont Ryu, Alex, Vega, Canelli, etc. Ces costumes sont vendus à 3,6 euros. Sans oublier la nouveauté de champ de bataille disponible à 1,99 euros.

Les modes et critique du jeu

L’éditeur a mis un point d’honneur à sortir un jeu vidéo qui n’a pas vraiment fait l’unanimité. Pour les  novices, le trailer promet d’offrir une bonne ambiance et du fun. Mais pour les fans, ils risquent d’être moins emballés avec la difficulté de lancement du jeu, les quelques bugs de collision, les effets visuels mal ficelés, l’absence de mode arcade ainsi que l’impossibilité de s’entraîner contre un perso. Par contre, il y a l’apparition de V-Trigger et de V-gauge qui donnent plusieurs possibilités aux personnages. Le jeu propose aussi plusieurs modes. Il y a par exemple le mode histoire qui présente des combats courts de 3 à 5 par personnages.

street-fighter-5-test-avis

Soit dit en passant, le sous-titrage de ce mode est assez minable avec des phrases de non-sens. Avec le mode défi par contre, le joueur peut se familiariser avec les combos. Il y a également le mode survie qui invite à remporter 30 batailles successives et de plus en plus rudes, avec une seule barre de vie. A l’issue de ce rude combat, on peut gagner de bonus (la V-gauge qui se remplit à chaque fois qu’on encaisse les coups). Quant au mode entraînement, il est conseillé pour travailler les combos. Enfin, le mode en ligne est pour ceux qui jouent des matches de compétition. Bref, Street Fighter V n’a pas dépassé la qualité de ses aînés, même avec l’introduction des diverses nouveautés.

Malheureusement, je trouve que cela peine à rivaliser avec ce jeu ici.

Posted in: Gaming